mardi 19 mars 2013

Justin Timberlake - The 20/20 Experience (2013)

1 - Pusher Love Girl
2 - Suit & Tie feat. Jay-Z
3 - Don’t Hold the Wall
4 - Strawberry Bubblegum
5 - Tunnel Vision
6 - Spaceship Coupe
7 - That Girl
8 - Let the Groove Get In
9 - Mirrors
10 - Blue Ocean Floor

Avec son acolyte Timbaland, Justin Timberlake est à l'origine d'une mutation profonde dans la musique R&B. Son album "Futuresex/Lovesounds", vitaminé par des rythmiques électroniques froides, taillées pour le grand public, marque une cassure dans le genre qui poussera la plupart de ses stars à suivre le mouvement (de Musiq Soulchild à Usher), pour le meilleur et surtout pour le pire.

Sept ans plus tard, JT amorce un retour très attendu avec "The 20/20 Experience". Le 1er single "Suit & Tie" et l'imagerie rétro allant avec ont annoncé la couleur : retour vers le passé ! Place au bon vieux R&B, on ne le reprendra plus à faire un Sexyback ! Si, sur le papier, le programme est alléchant connaissant le talent du bonhomme (et l'énorme expérience de Timbo, auteur de ce genre de trucs notamment), le résultat est assez mitigé.

Il y a beaucoup de choses à dire sur la direction artistique de l'album. En premier lieu, pourquoi faire des morceaux aussi longs ? Je n'ai, bien sur, rien contre les odyssées musicales mais seulement quand elles ont un sens. Ici, Timberlake semble surtout étendre artificiellement ses chansons. On peut citer "Don't Hold The Wall" ou "Spaceship Coupe" comme exemples flagrants. On finit par s'endormir alors qu'un morceau étendu doit être justifié par un concept particulier, un solo ou, simplement, la beauté définitive d'une instru (un exemple parmi d'autre, dans un genre différent). C'est aussi et surtout la répétition de ces morceaux marathon qui lasse.

J'évoquais les instrus, je dois aussi évoquer ma déception sur ce plan. On a saisi le parti pris "retro" du blondinet de Memphis mais il aurait peut être fallu se souvenir que le R&B d'avant, ce n'était pas que des midtempos mous du genou. Or, ceux-ci reignent en maitre dans "The 20/20 Experience" ("That Girl", "Mirrors"...). On peut aimer mais sur la longueur d'un album, ça fait un peu longuet. Surtout que les quelques tentatives de morceaux plus dansants restent timides, mal assurées ("Let The Groove Get In"...).

Il y a quelque chose de dérangeant dans l'écoute de ce disque. Tout est conçu avec grand soin, certains moments fonctionnent (l'intro "Pusher Love Girl" est chouette, le single "Suit & Tie" fait bouger la tête) mais l'ensemble est fade. Il manque un peu de piment et de lâché prise dans cet exercice de style ultra-controlé. Pour un album de R&B, tout cela manque furieusement de synthés, de basses et, plus simplement, de plaisir. Justin Timberlake fait le taf, il déballe son concept mais le fond manque. Réussir un album, c'est évidemment beaucoup de travail mais c'est aussi un kif. On ne ressent pas du tout ça à l'écoute de ces dix pistes.

Ce qui devait être "'album de la maturité" (désolé pour le marronier mais il était dur à éviter), un projet d'émancipation artistique et de choix musicaux marqués n'est finalement qu'un simple disque de Pop. Dans le genre, c'est de la bonne came et il s'en vendra des caisses mais c'est une déception pour ceux qui ont vu en JT un successeur potentiel de Michael Jackson à l'époque de "Justified" (un album, certes, composé à l'époque pour le King Of Pop par les Neptunes). Justin Timberlake semble le cul posé entre deux chaises : tiraillé entre l'appel du grand public et l'envie de s'accomplir en tant qu'artiste. Il est dur d'arriver à marier les deux.

* Site officiel
* En écoute sur Deezer
* En écoute sur Spotify

* Suit & Tie (feat. Jay-Z)

6 commentaires:

Little L a dit…

Comme prévu, je suis totalement d'accord avec toi.

Le premier sentiment qui m'est venu à l'esprit après la 1ère écoute de l'album, c'est l'ennui. Et cela est du en partie à toutes ces longueurs (7 tracks dépassent les 7min !!!) et au rythme mid-tempo qui, comme tu l'as dit, se ressent dans tout l'album. Y'à aucune prise de risque, quelque part, Timberlake va là où on l'attend, ni plus ni moins. Y'à même pas un hit, et ça c'est assez incroyable. 'Suit and tie' est sympa mais tout le monde s'accordera à dire qu'il n'est pas inoubliable. Quant à 'Mirrors' qui est encensé par beaucoup, c'est une énorme déception. Une de plus.

Après, on peut pas dire que l'album soit mauvais, mais voilà c'est sans plus. Et pour un artiste 'lambda' ça ne m'aurait pas spécialement dérangé mais j'en attends davantage de JT qui, je pense, à le talent et le potentiel pour faire une excellente carrière.

@ce_cile a dit…

A 100% d'accord avec toi ! Il ne ressort rien de cet album. Même après plusieurs écoutes, tu sais parfaitement que c'est un album sympa mais que tu aurais oublié fissa si le tapage médiatique ne se serait pas acharné à te le rappeler.
Les prods de Timbaland font plaisir au départ, mais très vite tu as la sensation d'avoir déjà entendu tout ça, sauf que là c'est moins bien et franchement chiant.
Dans le genre, d'autres ont beaucoup mieux réussi l'exercice rnb rétro, notamment un Saadiq ou un Robin Thicke, auquel on pense forcément à l'écoute de cet album.
Enfin, reste qu'on est content de voir Justin de retour, et que tout cela donne férocement envie de réécouter "Cry Me A River" et pas mal d'autres morceaux qui nous auront vraiment marqués :)

HananeD a dit…

Je comprends absolument aucune de vos critiques, pourtant même férocement fan j'ai toujours été très objective sur les artistes (je déteste pas exemple Let The Groove Get In) mais pour le reste c'est déjà pour moi, bien bien au dessus de tout ce que j'ai entendu en R&B ces 2 dernières années hormis (dans le mainstream et à son niveau de notoriété) Frank et Miguel.

Je comprends mal comment on peut reconnaitre que Justin "fait le taf" mais en même temps trouver tout ces défauts au projet.

Quel est donc ce petit "truc" qui vous manque. Etant donné que je ne saisis pas tellement vos arguments, je suppose que c'est le degré de sensibilité qui est différent pour chacun, let's agree to disagree !

Bonne plume though :)

Sami a dit…

La seule vraie deception c'est qu'il n'y ait pas de tube mais quelque chose me dit que c'est un de ces albums grower qu'on retiendra en fin d'année, un peu comme le theesatisfaction l'an dernier (oui j'insiste).

et le concert de Rocé au nomad café t'en a pensé quoi (si tu y étais) ?

gfattore74 a dit…

Je suis d'accord je l'ai écouté attentivement hier soir,

Et le King of RnB reste encore le retour avec ses deux derniers albums. R.Kelly en matière sans hésité,
Meme si la on est sur de la Pop aussi,
Pop RnB ? faut choisir sa chaise effectivement.

SONER a dit…

Serieux, pour moi cet album est juste énorme! Un retour en grande pompes de la paire Timbaland/Timberlake. Je ne m'attendais pas à grand chose de leur part; mais je suis plus qu'agréablement surpris de ce qu'ils ont sorti. Il a justement un truc en plus (à mon gôut), l'album a une ambiance, un truc, le format des morceaux, les changements d'ambiances, le déroulement des morceaux, je suis fan a 1000%. Et je suis sur qu'il fera parti de mes albums de l'année, voir "Mon album de l'année"!